Migration : Le Canada prévoit d’accueillir près d’un million de nouveaux résidents d’ici trois ans

P-au-P, 2 nov. 2017 [CoupDoeil] — Le gouvernement fédéral du Canada prévoit d’accueillir près d’un million  de nouveaux résidents permanents dans les trois prochaines années, en vue de répondre à ses besoins de main d’œuvre.

Cette nouvelle politique visant à faire des yeux doux aux étrangers, a été prise par le gouvernement Canadien ce jeudi 2 novembre 2017.

Ainsi, le gouvernement fédéral va-t-il relever ses seuils d’immigration, alors que le taux de natalité dans le pays baisse et que cinq millions de Canadiens doivent prendre leur retraite d’ici à 2035.

« Pour rester compétitive, l‘économie a un besoin criant de main d‘œuvre, notamment de travailleurs qualifiés » lit-on dans un article  d’Euronews.

D’où ce plan pluriannuel, dévoilé par le ministre de l’Immigration, qui prévoit l’accueil d’un million de nouveaux résidents permanents dans les trois prochaines années, un chiffre jugé insuffisant par des experts.

En vertu de son «plan pluriannuel» des niveaux d’immigration, dévoilé mercredi, le Canada accueillera 310 000 nouveaux venus en 2018, puis 330 000 en 2019 et 340 000 en 2020, soit 1 % de la population totale, une hausse qui comprend aussi l’accueil des réfugiés.

De nombreux secteurs recrutent, notamment ceux de l’énergie ou de la construction.

Le gouvernement estime que les nouveaux arrivants sont plus susceptibles de lancer une entreprise que les personnes nées au Canada, ce qui favorise l’investissement, l’innovation et les créations d’emplois.

Ces seuils sont par ailleurs bien loin des cibles recommandées l’an dernier par l’influent Conseil consultatif en matière de croissance économique, qui souhaitait plutôt l’accueil de 450 000 immigrants par année.

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, a expliqué mercredi que les cibles fixées par son gouvernement respectent la capacité d’accueil et d’intégration des Canadiens et des partenaires sur le terrain.

Le ministre a rappelé qu’il faut maintenant offrir à ces immigrants les outils nécessaires à leur succès, tout en donnant le temps aux ressources d’accueil de s’ajuster aux hausses.

L’augmentation la plus importante du nombre d’immigrants accueillis au Canada sera observée dans la catégorie de l’«immigration économique», destinée à faire venir au pays des travailleurs qualifiés. Cette cible passera graduellement de 172 500 immigrants cette année à 195 800 d’ici 2020.

Par ailleurs, bien que le Canada ait accueilli en 2016 près de 60 000 réfugiés et personnes protégées, notamment avec l’arrivée de nombreux Syriens fuyant la guerre, ce record ne se répétera pas dans les prochaines années. Les seuils de réfugiés et de personnes protégées passeront de 40 000 cette année à 48 700 d’ici 2020.

Les seuils d’immigration annoncés mercredi par le gouvernement fédéral

2018

310 000: immigration totale

177 500: immigration économique

86 000: réunification de familles

43 000: réfugiés et personnes protégées

3500: humanitaire et autres

2019

330 000: immigration totale

191 600: immigration économique

88 500: réunification de familles

45 650: réfugiés et personnes protégées

4250: humanitaire et autres

2020

340 000: immigration totale

195 800: immigration économique

91 000: réunification de familles

48 700: réfugiés et personnes protégées

4500: humanitaire et autres

Source : Euronews, et MaPresse

Jean Élie Paul

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *