Haïti-Politique: Plusieurs secteurs de la vie nationale plaident pour un changement dans la constitution en vigueur

Par Lucio Labonte

P-au-P, 4 avril 2018 [CoupDoeil] — La commission spéciale de la Chambre des députés sur l’amendement de la Constitution a réalisé une rencontre de travail le mercredi 29 novembre 2017 avec des responsables de partis politiques, en vue de continuer à statuer sur les modifications pouvant permettre d’aboutir à un possible amendement de la constitution d’ici la fin de la législature en cours.

PHTK, INITE, Renmen Ayiti, VERITE et LAPEH sont, entre autres, les partis représentés lors de cette rencontre.

La veille de la 31eme anniversaire de la constitution de 1987 soit le 28 mars 2018. Le député Jerry Tardieu, président de la commission spéciale à la Chambre des députés pour l’amendement de la Constitution, a affirmé qu’après avoir entendu les propositions des différents secteurs de la vie nationale, la Constitution de 1987 doit être soit révisée, ou ramendée.

Ces propositions sont recueillies dans un document intitulé « Ce que pense la nation » qui a été présenté le jeudi 29 mars, à l’occasion du 31e anniversaire de la Constitution.

Intervenant sur les ondes de Radio Métropole le mercredi 28 mars 2018, le parlementaire reconnait que la constitution de 1987 quoique légal a été conçu avec beaucoup d’émotion, à la suite de la chute de la dictature des Duvalier.

« Amender une constitution n’est pas chose facile » avance le député de Petionville. La Constitution haïtienne de 1987 a été en vigueur pendant 25 ans, mais a toujours été objet de débat. Le processus de modification de celle-ci a été entamé en 2009, par l’ancien président René Préval. Il a toutefois fallu attendre plus d’un an pour voir la Constitution modifiée et publiée, le 20 juin 2012, avec l’autorisation de l’actuel président Michel Martelly avec la mention: cette constitution est amendée pour faute de matériel.

Le projet d’amender la Constitution haïtienne de 1987 risque d’aggraver la situation politique actuelle, a récemment estimé l’ancien sénateur Jean William Jeanty, coordonnateur national du parti Kontrapèpla, dans une interview accordée à la station en ligne AlterRadio.

A noter que La commission spéciale sur l’amendement de la Constitution est composée des députés Jerry Tardieu, Louis-Marie Bonhomme et Ronald Etienne, respectivement président, vice-président et secrétaire-rapporteur et de six(6) autres membres dont les députés Price Cyprien, Raymonde Rival, Jacques Michel Saint-Louis, Jacob Latortue, Myriam Amilcar et Daniel Létang. Plus d’un se demandent quelle est la véritable nécessite? Est-ce d’amender la constitution à chaque fois ou l’appliquer? Il n’est que d’attendre les réponses.

Crédit Photo: LoopHaiti

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *