Haïti-Politique : Deux ex-ministres de Privert, frappés d’interdiction de départ, un acte illégal selon eux

Par Eberline Nice Nicolas

Camille Edouard Junior, Photo de Anmwe News

P-au-P, 26 oct. 2017 [CoupDoeil] — L’ex- Ministre de la justice et de la sécurité publique (Mjsp) Camille Edouard Junior  et l’ancien ministre de l’économie et des finances (Mef) Yves Romain Bastien, de l’ancienne administration de Jocelerme Privert ont été frappés d’interdiction de laisser le territoire nationale, un acte illégal  selon ces derniers.

Cette mesure intervient suite à l’ouverture d’enquête sur certains dossiers par l’actuel commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Clamé Ocname Daméus.

La correspondance est datée du 13 octobre mais est apparue que le 25 octobre 2017 au directeur de service d’immigration et d’émigration lui demandant formellement d’empêcher le départ des deux anciens ministres  du pays ni par voie maritime, terrestre ou aérienne.

Le Commissaire du gouvernement a aussi demandé au directeur général de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’empêcher un éventuel départ du pays de ces personnalités en question.

L’ancien ministre Camille Édouard Junior dénonce déjà une tentative de vengeance de la part de l’actuelle Commissaire du gouvernement. Selon lui, c’est une violation de son droit de pouvoir circuler.

« Je condamne avec véhémence toute tentative de priver de ma liberté de circulation » a-t-il déclaré dans les médias.

Tout en affirmant qu’il avait renvoyé le commissaire du gouvernement  pour détournement  du corps du délit, ce dernier prend sa revanche l’interdisant de quitter le pays.

L’ancien argentier de la République, Yves Romain Bastien avoue que le commissaire du gouvernement n’a aucun droit et compétence pour juger de l’action d’un ministre dans le cadre de ses fonctions.

« Cette décision prise par Me Dameus viole l’article 24 de la constitution qui dit clairement que la liberté individuelle est garantie et protégée par l’état » fulmine l’ancien Ministre de l’économie et des finances.

Cette lettre n’informe pas les motifs de l’interdiction du départ des anciens ministres par voies terrestres, aériennes et maritimes.

Me Bastien a lui expliqué que l’enquête est préliminaire et vise au parquet d’obtenir plus d’informations sur certains dossiers.

D’après le commissaire du gouvernement c’est une mesure adoptée, en vue de permettre au parquet d’obtenir de plus amples informations possibles. Il a confié que c’est une enquête préliminaire, sans pourtant mentionné dans quel cadre cette mesure a été prise.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *