Haïti-Pétrole: Le directeur du BMPAD nie toute absence de carburant sur le territoire national.

 

P-au-P, 4 avril 2019 [COONEWS] —Depuis quelques jours, on observe une file d’attente dans les pompes à essence de la capitale. Automobilistes, taxis-motos , n’arrivent pas à s’approvisionner, malgré tout, le Bureau de Monétisation des Programmes d’aide au développement (BMPAD), tente de rassurer les consommateurs.

 » Le 29 mars 2019, un bateau a débarqué 150 mille barils de Diesel dans les differents terminaux du pays dont Thorland à Carrefour, Tevasa à Varreux et de Tristar à Martissant », peut-on lire dans une note du 3 avril 2019.

Il informe que les compagnies DINASA et SOL ont commencé à être alimentées depuis le 1er avril , Total, CAP INVEST, KIMAZOU et DNC, le 3 avril.

La compagnie Sol devra recevoir, dès ce 4 avril, 65 mille barils de diesel, dimanche, 255 mille barils de pétrole dont 150 mille barils de diesel, 75 mille de gazoline, informe l’attaché de presse du BMPAD.

Le Directeur Général du BMPAD, Fils Aimé Ignace Saint Fleur a annoncé, le mercredi 3 avril sur une station soeur de la capitale, la libéralisation du marché pétrolier. Désormais, les compagnies pétrolières pourront, elles-mêmes, importer leur carburant, a dit M. Saint-Fleur soulignant que le BMPAD va jouer le rôle de régulateur. Le patron du BMPAD qui a dénoncé une rareté artificielle, pointe du doigt ceux qui justement voulaient à tout prix provoquer la libéralisation du marché.

Marie Farah Fortuné

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *