Haïti-PetroCaribe : La Structure ECC critique la démarche des députés exigeant la mise en accusation des membres de la CSC-CA

P-au-P, 9 mai 2019 [COONEWS] —  Les membres de la structure regroupant plusieurs organisations de droits humains baptisées, Ensemble Contre la Corruption (ECC) qualifie de tractation politique la démarche d’un groupe réunissant une soixantaine de Députés, appelant à juger les membres de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC-CA), par devant la Haute Cour de Justice, pour manquement à la réalisation de leur mission.

Dans une lettre ouverte adressée au Président de la Chambre basse, Gary Bodeau, la présidente de cette structure Jocelyne Colas Noel se dit choquer d’apprendre cette nouvelle dans les médias, dans un contexte où la Cour des Comptes devrait soumettre son rapport final sur la dilapidation des Fonds PetroCaribe.

Sans vouloir donner une quelconque leçon aux parlementaires signataires de cette motion, Ensemble Contre la Corruption dit penser que ce genre d’accusation devrait-être soutenu par des preuves irréfutables afin d’éviter que l’institution parlementaire dont vous avez l’honneur de présider, continue de dévaler la pente de la perte totale de toute crédibilité aux yeux des citoyens-nes et de l’opinion publique.

Ensemble Contre la Corruption rappelle le contexte dans lequel cette motion intervient. Il convient d’abord, d’attirer l’attention de l’opinion publique et des citoyens-nes, que la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif – CSCCA se prépare à communiquer son rapport complémentaire sur la gestion des Fonds PetroCaribe.

« Le premier rapport était très accablant pour des ordonnateurs publics qui n’ont pas su respecter toutes les règles de la bonne gouvernance ou qui ont sciemment participé à la dilapidation de ces fonds »  fait savoir la structure ECC.

En second lieu, il faut aussi rappeler que dans une correspondance en date du 11 avril 2019, Ensemble Contre la Corruption a demandé aux Membres de la CSCCA, de réaliser un audit de la Questure de la Chambre des Députés et du Sénat de la République, suite à des informations financières scandaleuses diffusées dans les médias et les réseaux sociaux.

Fort de ce constat, la structure Ensemble contre la corruption indique cette motion déposée par une majorité de Députés s’apparente, à un appel désespéré d’une majorité de vos collègues pour, d’une part, faire obstacle et s’opposer, de fait, à la publication du rapport complémentaire de la CSCCA relatif à la gestion des fonds PetroCaribe et pour, d’autre part, tenter d’éviter à la Questure de la Chambre des Députés tout contrôle et toute vérification par la CSCCA.

Dans ce contexte, Ensemble Contre la Corruption demande aux citoyens-nes de monter la garde pour éviter que les parlementaires entraînent le pays dans ce jeu macabre de protection des dilapidateurs des fonds du Trésor Public.

D’autres parlementaires ont vivement critiqués la démarche des députés, parmi lesquels figure le sénateur de l’Ouest Antonio Cheramy qui sort de son mutisme pour critiquer la position des députés. Il demande aux conseilleurs de la Cour des comptes de ne pas céder a la pression.

 

 

 

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *