Haïti- ONU : Plus de 126.2 millions de dollars nécessaire pour assister d’urgence 1.3 millions de personnes en 2019, plaident Haïti et la communauté humanitaire

Le Premier Ministre d’Haïti, Jean Henry Céant, lors du discours de lancement du Plan de Réponse Humanitaire 2019-2020 accompagné par le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Jean Claudy Pierre, le Coordonnateur Résident des Nations Unies et Coordonnateur Humanitaire, Mamadou Diallo, Anne-Catherine Bajard, en représentation des ONGs, et l´ambassadeur de l’Union européenne et représentant des partenaires techniques et financiers, Vincent Degert.

P-au-P, 28 fév. 2019 [COONEWS] — Le Gouvernement Haïtien et la communauté humanitaire ont lancé conjointement ce jeudi 28 février 2019 un appel de fonds de 126,2 millions de dollars en vue de répondre aux besoins humanitaires de 1,3 million de personnes à travers le Plan de Réponse Humanitaire 2019-2020.

Ce plan s’inscrit dans la perspective d’assister les personnes les plus vulnérables qui ont été identifiées au cours de l’exercice de l’évaluation des besoins humanitaires conduit en fin d’année 2018.

Le plan s’attachera aussi à renforcer la résilience de la population et des institutions nationales face aux crises et aux catastrophes naturelles récurrentes et en travaillant main dans la main avec les acteurs du développement, fait savoir les Nations Unies dans un communiqué de presse.

En 2019, le plan de réponse s’attachera à répondre à l’insécurité alimentaire, à permettre l’accès aux services de base et aux services de protection pour les plus vulnérables, à renforcer la lutte contre les épidémies (choléra, malaria, diphtérie), et la préparation aux catastrophes naturelles.

Le plan est lancé conjointement par les hautes autorités nationales représentées par le Premier Ministre, le Ministre de la planification et de la Coopération internationale (MPCE), et les représentants des différents ministères clés dans l’action humanitaire, et par l’ensemble de la communauté humanitaire œuvrant en Haïti sous le leadership du Coordonnateur Humanitaire -agences des Nations Unies, ONG nationales et internationales-, et en présence de la communauté des donateurs et représentants des États membres.

Le plan sert de premier outil d’orientation de l’action humanitaire en Haïti et invite les bailleurs de fonds au soutien pour sa mise en œuvre.

Le Premier Ministre, Jean Henry Céant, a remercié les efforts conjoints en soulignant l´engagement des autorités haïtiennes afin de renforcer la résilience des Haïtiens et la capacité d´Haïti de prévenir et d´ »assumer » progressivement la réponse humanitaire. « Il est prioritaire d´instaurer des mécanismes d´adaptation pour parer à des éventuels aléas. Il est capital de trouver des passerelles entre les activités d´urgence et celles du développement.

Plus d´une centaine de représentants des autorités Haïtiennes, des partenaires techniques et financiers, des agences des Nations Unies et des ONGs ont assisté au lancement du Plan de Réponse Humanitaire.

En conséquence, il invite les bailleurs de fonds à renouveler leur confiance et leur appui aux partenaires humanitaires opérant sur le territoire Haïtien afin de leur permettre de continuer d´appuyer les efforts des institutions étatiques « . De son côté, le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Jean Claudy Pierre, a manifesté que «le Plan de Réponse Humanitaire que nous lançons aujourd’hui est le résultat d’un travail commun, inclusif et qui vise les besoins humanitaires des populations les plus vulnérables en Haïti ».

Pour sa part, le Dr. Mamadou Diallo, Coordonnateur Humanitaire, Coordonnateur Résident et Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies en Haïti,  a rappelé  que « notre présence ici aujourd’hui, se veut d’abord et avant tout être l’expression de notre engagement appuyé, continu, et renouvelé, auprès de ces populations qui ont un besoin d’assistance humanitaire : assistance qui vise à protéger les plus vulnérables, reconstruire des moyens de vie économique et sociale, renforcer la résilience et la solidarité communautaire.

En outre, il ajoute que «ce sont ces paramètres qui doivent être le socle et la boussole de notre engagement en faveur des populations affectées par la crise et les catastrophes naturelles».

Le Plan de Réponse Humanitaire sera mis en œuvre sur une période de 2 ans avec la possibilité de revoir les besoins exprimés si besoin au cours de cette période.

Source : Organisation des Nations Unies en Haiti 

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *