Haïti / Football / Ligue des champions de la Concacaf : Le Real du Cap et le Racing des Gonaïves éliminés

Par Jacques Montour

Source photo : Le Nouvelliste

P-au-P, 15 fevr. 2018 [CoupDoeil] — Le football haïtien a pris un sacré coup. Dans le cadre des éliminatoires de la Ligue des champions de la Confédération Nord Américain, Centre Amérique de la Caraïbe de football (Concacaf) les équipes représentantes du football haïtien ont manqué la qualification. Le Real Hope Academy a enregistré deux défaites pour une victoire. Pour sa part, le Racing des Gonaïves a présenté un bilan similaire.

Du 31 janvier au 4 Février 2018 à Trinidad et Tobago, le Real Hope Academy a disputé les éliminatoires de la Ligue des champions de la Concacaf pour la région Caraïbes (CFU Championship). Reversée dans le groupe A, les Rhinocéros ont partagé ledit groupe avec Arnett Gardens de la Jamaïque, W Connection de Trinidad et Athletico Pantoja FC de la république Dominicaine.

Le Real du Cap éliminé malgré un bon départ

Pour sa toute première participation dans une compétition régionale officielle, le Real  Hope de Sonche Pierre a signé une victoire aux dépends W Connection sur le score de (1-0).

Jhonson Jeudy s’est chargé d’offrir la victoire aux rouges et blanc du Cap-Haïtien  dès la première minute. Pour son deuxième match, le champion de la série d’ouverture du championnat haïtien a chuté lourdement contre la formation dominicaine de l’Athletico Pantoja (3-0).

Pour la dernière rencontre les Rhinocéros étaient dans l’obligation de gagner pour espérer avancer au tour suivant. Lessivé (4-0) par les reggae boys  d’Arnett Garden,  les Capois ont subi une désillusion pour leur ultime partie dans la compétition. Les rouges et blanc ont du même coup quitté la scène régionale du football de façon prématuré.

Pour cette campagne régionale la formation menée par Sonche Pierre a présenté un bilan peu reluisant. En effet, les Rhinocéros ont inscrit un seul but tout en encaissant sept.

La marche a été trop haute pour le Racing FC des Gonaïves

Engagé dans le groupe B, en terre dominicaine du 7 au 11 février 2018, aux côtés de l’Atalantico représentant du pays hôte, de Central FC de Trinidad et Tobago et du Portmore United de la Jamaïque les jaunes et bleu des Gonaïves n’ont pas fait mieux. Ainsi, contrairement à son homologue du Real du Cap, le Racing des Gonaïves a perdu ses deux premiers matchs respectivement contre Atlantico (2-1) et Central FC (3-0) avant de sauver l’honneur à la dernière confrontation en dominant Portmore United sur le score de (1-0). Jamsley Daniel s’est mis en évidence avec un joli tir enroulé du droit qui a fait mouche, après avoir pris le dessus sur ses deux gardes du corps.

Le Racing des Gonaïves, double vice-champion en titre de la première division haïtienne, a marqué deux petits buts sur l’ensemble du tournoi. Les hommes de la terre salée qui ont remplacé le Football inter club association (Fica) pour cette édition ont encaissé un total de cinq buts.

Les deux représentants haïtiens dans la CFU Championship reprendront les terrains pour le début du championnat national de première division ce week-end. Le Real Hope Academy reçoit le FC Petit-Gôave au Parc Félix Saint- Victor fraichement rénové, le samedi 17 février 2018. De son côté, le Racing FC des Gonaïves attend de pieds ferme le Cosmopolite SC de Delmas, aux Gonaïves le dimanche 18 février.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *