Haïti-Etats-Unis : Visite de la diplomate américaine Cindy Kierscht en Haïti

Crédit: U.S. Embassy Haiti

P-au-P, 2 avril 2019 [COONEWS] —  Cindy Kierscht, sous-secrétaire adjointe pour Haïti, le Canada et les Caraïbes a visité Haïti pour la première fois ce mardi 2 avril 2019. Cette visite de la diplomate s’inscrit dans le cadre d’un climat sécuritaire et prospère entre les deux pays.

« DAS Kierscht soulignera la manière dont les États-Unis et Haïti s’unissent pour créer une Haïti plus sûre, plus sécuritaire et plus prospère » lit-on dans le message de l’Ambassade des États-Unis en Haïti.

La Sous-secrétaire adjointe, Mme Cindy Kierscht, a rencontré ce mardi 2 avril le Président de la République Jovenel Moïse pour discuter des possibilités de croissance économique, de la mise en place d’un dialogue national, et de l’état de la planification d’élections législatives et locales.

Rappelons que le sénateur américain Marco Antonio Rubio, a également mené récemment une visite en Haïti. Le sénateur s’était entretenu avec le président Jovenel Moïse le mercredi 20 mars 2019 autour de la sécurité et la tenue des élections législatives d’octobre 2019 en Haïti.

Les échanges ont été portés aussi sur le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre Haïti et les États-Unis d’Amérique, ainsi que sur l’investissement, a indiqué Jovenel Moïse dans un tweet.

Lors d’une réunion avec le président du Sénat, M. Carl Murat Cantave, et le président de la Chambre des députés, M. Gary Bodeau, DAS Kierscht a expliqué comment un dialogue authentique et inclusif, débouchant sur un gouvernement transparent et responsable, peut répondre au mieux aux besoins et aux aspirations du peuple haïtien.

Crédit: Ambassade des États-Unis, Port-au-Prince (Haïti)

Malgré les diverses tentatives du chef de l’Etat de rallier les divers branches de l’opposition politique autour de la table du dialogue en vue de sortir le pays de cette crise, la coalition du Secteur démocratique et populaire, une frange de l’opposition politique, dans une correspondance en date du lundi 1er avril 2019, adressée au Cabinet présidentiel, rappelle au président Jovenel Moïse que « le peuple haïtien ne revendique pas un partage de gâteau ».

En conséquence, cette coalition a décliné l’invitation du Chef de l’Etat l’invitant à participer au Palais national à des consultations devant conduire à la formation d’un nouveau gouvernement.

Plusieurs autres partis politiques dont Fanmi Lavalas et Pitit Desalines avaient boudé la demande de dialogue du président Jovenel Moïse.

 

Marlyne JEAN

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *