Haïti-Culture : La problématique de la violence faite aux enfants au cœur de la 14e édition du Festival 4 chemins

Par Katiana Laurier

Photo du festival 4 Chemins Crédit photo : Le Nouvelliste

P-au-P, 27 oct. 2017 [CoupDoeil] —  La problématique de la violence faite aux enfants sera au cœur de la 14 édition du Festival 4 chemins, qui se tiendra dans le pays du 20 novembre au 2 décembre 2017 pour régaler les amants du théâtre, des arts de la rue, des performances, de la danse contemporaine, des expositions.

De nombreux spectacles haïtiens et étrangers dans plusieurs espaces de  la capitale, des conférences, des ateliers, des rencontres seront au menu de cette 14e édition, qui marquera un autre tourment dans ce grand rendez-vous artistique très prisé de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.

Cette année le festival abordera la question de la violence faite aux enfants et proposent plusieurs slogans, notamment « anfans san maltretans » en français « l’enfance sans la maltraitance », « ata chen konnen timoun pa tibèt » en français, « même les chiens savent que les enfants ne sont pas des animaux »,  « frape timoun se bese tèt », « battre les enfants c’est les abaisser », et en dernier lieu « ni chen ni chat pa bat pitit yo », en francais « les chiens et les chats ne frappent pas leurs enfants ».

Cette problématique permettra aussi aux artistes de mettre leurs doigts dans la plaie, en vue de sensibiliser la population haïtienne sur cette question, qui s’avère d’autant plus pertinent.

Durant une douzaine de jours, le festival mettra en évidence plus de 70 activités comprenant spectacles, performances, conférences, ateliers-workshops, tables rondes, projections.

Ces activités seront reparties dans des centres culturels, des places publics, des bars, des librairies, des écoles et autres.

Pour cette 14e édition, cet événement culturel très prisé, a mis à l’honneur une compagnie de théâtre FOUDIZE THÉÂTRE, en guise d’une personnalité, comme ce fut le cas depuis 2014.

Cette association théâtrale présentera les deux pièces suivantes: « La faute déjà la vie » de Maryse Condé  et « Anatòl » de Félix Morisseau Leroy.

L’association Foudizè Théâtre, créée en Juillet 2001, a pour but principal de promouvoir, sauvegarder et diffuser les patrimoines et les valeurs tant intellectuelles que culturelles haïtiennes à travers le théâtre, le conte, la chorégraphie, l’écriture dramatique et la formation.

Selon les organisateurs, ce festival a pour objectif, malgré les difficultés du secteur culturel haïtien, de repousser les limites du possible, en continuant à faire de Port-au-Prince une scène internationale et incontournable des arts vivants contemporains.

Les organisateurs veulent également bousculer, interroger la ville à travers l’art, participer à la diffusion des créations  des productions haïtiennes et promouvoir plus d’échanges entre artistes haïtiens et étrangers.

Le traditionnel Festival Quatre chemins a été Initié, en Haïti, depuis 2003

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *