Haïti-Culture: Décès de Boulo Valcourt, la mort d’une icône de la musique d’Haïti

P-au-P., 19 nov. 2017 [CoupDoeil] — Le monde musical haïtien a perdu un grand musicien, avec le décès du chanteur, guitariste, compositeur et arrangeur, Henriot Valcourt (plus connu sous le nom de Boulo Valcourt), à l’âge de 71 ans, le vendredi 17 novembre 2017, à New-York (États-Unis d’Amérique).

Le chanteur était hospitalisé depuis plus de trois mois aux États-Unis. Cette perte a provoqué une onde de choc dans les milieux artistiques.

Il est originaire du Cap Haïtien où il naquit au le 12 février 1946, le célèbre guitariste et chanteur a traversé plusieurs époques de la musique haïtienne. Il s’est produit en compagnie de nombreux groupes, dont « Ibo Combo », le « Caribbean Sextet », et en solo.

Il a interprété d’innombrables chansons du patrimoine populaire haïtien ainsi que plusieurs textes du poète et parolier haïtien Syto Cavé, auteur de Lapèsonn, un tube des années 1980, qui est devenue « la chanson fétiche » de Boulo Valcourt.

Boulo Valcourt a eu une carrière remplie. Il a joué avec des grands noms de la musique d’Haïti et d’ailleurs, dont Réginald Policard, Lenor Fortuné (Azor), Mushi Widmaer, Philippe Laraque, Lionel Benjamin, José Tavernier, Edgar Depestre, Gérald Merceron, Buyu Ambroise, Eddy Prophète, Jocel Alméus, André Déjean, Dadou Pasquet, Émeline Michel et Beethovas Obas.

Plus d’une quinzaine de disques jalonnent le parcours musical d’une cinquantaine d’années du musicien, qui avait un penchant particulier pour la musique brésilienne des années 1960 et 1970.

Le dernier disque de Boulo Valcourt, édité en 2016, s’intitule « Au cœur ça fait mal ».

« La souffrance finira par me déchirer en deux », chante-t-il dans cet album, qu’il considère comme une authentique production de son cru, après avoir offert, durant des années, sa collaboration à de nombreux musiciens.

Limond Toussaint, le Ministre de la Culture a appris avec stupéfaction la nouvelle de la mort du célèbre musicien haïtien, Henriot Valcourt alias« Boulo Valcourt », survenu vendredi 17 novembre 2017, à New York où il était hospitalisé depuis trois mois.

« Cette nouvelle m’a touché énormément et je reste brisé par la mort de cet illustre chanteur-compositeur qui s’est tellement donné et investi dans l’art et l’épanouissement de la musique haïtienne.

Boulo Valcourt restera vivant dans nos cœurs et sur nos lèvres à travers ses chansons et son humanisme musical dont lui seul avait le secret.

Le Ministère de la Culture et de la Communication envoie ses sincères sympathies aux proches et amis de Boulo Valcourt, à sa grande famille musicale, au secteur culturel et à tous les mélomanes transpercés par sa disparition ».

Source :AlterPresse

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *