Etats-Unis : David Hale, le Sous-secrétaire aux Affaires Politiques visite bientôt Haïti

P-au-P, 28 fév. 2019 [COONEWS] — Le Sous-secrétaire d’État aux Affaires Politiques, David Hale, sera en visite  à Port-au-Prince, le vendredi 1er mars 2019, où il s’entretiendra avec le Président de la République, Jovenel Moïse, le Premier ministre Jean-Henry Céant et d’autres dirigeants des secteurs politique, économique et civique.

Le Sous-secrétaire Hale encouragera un dialogue national «inclusif », autour des défis économiques et politiques actuels auxquels Haïti est confrontée.

Sa visite réaffirmera l’engagement des États-Unis de travailler avec tous les Haïtiens pour un avenir plus sûr, plus prospère et plus démocratique.

La visite du sous-secrétaire Hale s’inscrit dans un contexte ou le Président de la République Jovenel Moïse a mis en place un comité de facilitation du dialogue national inter-haïtien.

Pourtant, les compagnies aériennes envoient de mauvais signaux à la communauté internationale, mardi dernier, Air Canada a décidé, de suspendre ses vols entre Montréal et Port-au-Prince, en Haïti, pour les deux prochains mois.

La nouvelle a été annoncée dans un bref billet publié sur le site internet de la compagnie aérienne.

Cette décision a été justifiée par le «désordre civil qui se poursuit en Haïti», a simplement mentionné Air Canada.

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Selon le journal TVA Nouvelles, les clients qui détiennent en ce moment une réservation pour un vol entre Montréal et Haïti devraient communiquer avec Air Canada ou avec l’agence de voyages avec laquelle ils ont acheté leur billet pour obtenir des renseignements, notamment sur les remboursements et sur les autres options de voyage».

«Le gouvernement fédéral recommande fortement aux Canadiens depuis jeudi dernier d’éviter tout voyage en Haïti «en raison des troubles civils qui sévissent à travers le pays » lit-on dans l’article de TVA Nouvelles.

La situation en matière de sécurité pourrait se détériorer rapidement. Si vous pouvez le faire de façon sécuritaire, vous devriez envisager de quitter par des moyens commerciaux tant qu’ils sont disponibles, ajoute le gouvernement dans un avertissement aux voyageurs.

 

 

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *